16 – Haines : ours

Le lendemain le ciel est peu chargé. Direction Chilkoot lake. Nous voyons de petits bateaux de pêche que je trouve très attendrissants. On en voit plus très souvent, remplacés par les gros chalutiers.

Nous avons une chance folle d’être là. Nous pensons à tous ces gens agglutinés sur les routes du bord de la méditerranée, sur les plages, les campings. Ici nous sommes au bord du Pacifique et seuls sur la route. Bon évidemment la température n’est pas la même. Ce matin 14°.

Un tas de voitures mal garées le long de la route, nous incite à regarder mieux la rivière. Une maman ourse et ses deux oursons de baladent.Chilkoot River-007 Chilkoot River-009 Chilkoot River-013Elle attrape et mange goulûment des saumons et les deux petits jouent au bord de l’eau. Merveilleux. Nous les suivons de loin, jusqu’à ce qu’elle sorte de l’eau et qu’ils partent tous les 3 dans la forêt.

Nous irons jusqu’à Chilkoot lake où nous verrons un pygargue perché tellement haut… (Mais où est Charlie ??? )Chilkoot River-022Nous casserons une petite graine à côté d’un barrage à saumons où il est évidemment interdit de pêcher…. sauf pour les ours qui ne savent pas lire. C’est leur marché ! On voit plein de reliefs de repas, digérés ou non….

En nous baguenaudant j’ai avoué à mon Loup que j’adore qu’il me tienne par les épaules (ce qu’il ne fait jamais) et que je le tienne par la taille. Depuis il se sent obligé de le faire 🙂

Vendredi, nous prenons la route du ferry, mais il est tôt. J’ai très envie de refaire un tour au bord de la Chilkoot River. On ne voit pas d’ours. Allons jusqu’au pont, laissons le RV et on se penche…Haines ours Haines ours-002 Haines ours-003 Haines ours-004Elle descend la rivière, mais assez vite cette foisHaines ours-006 Haines ours-008 Haines ours-009 Haines ours-011 Haines ours-012Nous traversons le pont et courons sur la rive opposée, nous aurons ainsi le soleil dans le dosHaines ours-043 Haines ours-044 Haines ours-045 Haines ours-046 Haines ours-047 Haines ours-049 Haines ours-050Vers le rocher où ils mangentHaines ours-056 Haines ours-057 Haines ours-058 Haines ours-059et s’en vont….Haines ours-065 Haines ours-066 Haines ours-069

Maman ourse et ses petits pêchent le saumon :


Merci maman ourse !

Nous sommes heureux. Tous ceux qui sont avec nous se regardent émerveillés et émus.

Le pêcheur de saumon retrouve sa tranquillité…P1130503

15 – Haines Junction et Haines 5.6 et 7 août

En réalité le lendemain, il n’a pas fait tellement beau.

Nous quittons ce lieu enchanteur et mon œil de lynx cherche les grizzlis. A défaut de grizzlis, la route est belle.Kluane Kluane-002 Kluane-004 Kluane-005 Kluane-007 Kluane-008Nous apprendrons au Visitor Centre que l’on ne voit plus d’ours en juillet, ils ont mangé toutes les baies dans les vallées et sont maintenant dans les forêts pour se nourrir.

Nous pourrons voir des chèvres de montagne, à la jumelle, en haut d’une crête.

Dans les marécages depuis le Visitor Centre nous pouvons voir une moose et son petit. Le petit est coincé, il a les pattes prises dans le marécage et la maman essaie par tous les moyens de le sortir de le dégager. N’y parvient pas. Finalement le petit se sort du mauvais pas et ils s’éloignent tous les deux en nageant, ce qu’ils font extrêmement bien. La mère va tenter de trouver une autre échappatoire pour sortir.

Nous partons sur Haines Jct et l’odeur en sortant de voiture ne nous a pas frappé. Il y a 9 ans cela sentait le même air qu’à St-Luc.

Le Visitor Centre est très intéressant, mais n’a pas d’âme. L’accueil est nul.

Ensuite comme nous connaissons les bonnes adresses, allons directement au Village bakery : muffin aux myrtilles pour moi Haines JCTet scone aux myrtilles pour le Loup.

Fer forgé devant le campus de la villeHaines JCT-010Directions Haines.Haines JCT-003Je suis un co-pilote un peu perdu. J’ai un nombre de cartes faramineux. Je ne trouve jamais celle que je veux. Il y a en qui ne sont plus d’actualité, il y a en qui le sont, mais je ne les trouve quand même pas, alors ça sert à rien. Je suis un peu débordée, quoi…

On ne peut pas forcément s’arrêter n’importe où pour photographier. Bon sur la Route de Beaver Creek ou celle de Haines il n’y a pas beaucoup de monde, mais ailleurs c’est parfois plus compliqué. En Alaska des endroits sont signalés d’où on peut le faire. Ce sont généralement des terrains entourés d’arbres….. et on ne voit rien. Le Yukon a plus de bon-sens pour choisir ses emplacements 🙂

Route splendide, avec glaciers, belles dallesHaines-001 Haines-002 Haines-003 Haines-004 Haines-005 Haines-007Passons la douane en direction de Haines. Le douanier est drôlement sympa. Nous demande : Si nous connaissons des gens, avons de la famille aux USA ? Non.

Si on a des armes, de la drogue ? Non.

Pourquoi on vient ? Pour visiter, et puis on veut aller à Skagway. Et on enchaîne en demandant si il y a un ferry, etc… Bref, on cause. Il nous dit qu’il faut réserver sa place sur le ferry, que ça vaut la peine, etc… Et il en perd le fil. Il sait qu’il doit encore nous poser des questions, mais ne sait plus où il en est. Refait son questionnaire à voix basse et abandonne… On peut y aller et nous souhaite un bon séjour.

Rivière Tlingit sur la scenic bypass. L’eau de la rivière est à la même hauteur que nous, parfois même plus haute. Fait bizarre. On peut voir des pygargues.

Sommes à Haines, Panneau fait en bois flotté :Haines-056très jolie petite ville portuaire, très propre.

Trouvé un super campground : Haines hitch up. Le meilleur de tous. Ne perdons pas de temps pour la lessive. Machines dernier cri qui fonctionnent TOUTES, séchoirs idem.

Avons fait notre réservation de ferry pour dans 2 jours.

Fish & chips (le meilleur également) Haines 2-002Puis balade digestive dans cette charmante petite villeHaines 2-001et son port.

Haines-016 Haines-022 Haines-031 Haines-035Haines-051 Haines-052 Haines-053 Haines-062Je trouve étonnant ces chiens qui attendent patiemment leur maître devant les bistrots, même pas attachés sur le pick upHaines-027Mes nuits sont mitigées, le matelas n’est vraiment pas bon et j’ai mal au dos. J’ai eu beau bourrer de serviettes de toilettes en éponge le creux sous mon matelas, rien n’y fait.