Entre étoiles et crevasses

C’est le week-end du Jeûne Fédéral (le même que le « Genevois », mais sans la tarte aux pruneaux 😉 et le soleil !!!

Le Loup a proposé de monter à la cabane Moiry. Moi je suis pour à 100%, elle est encore gardiennée, on n’aura pas besoin de se trimbaler toute la nourriture + ma couette (non je rigole pour la couette, mais j’adorerais) ! Et même encore plus parce que le grand champ en dessous de chez nous a été empuranné, il règne une délicieuse odeur de bouses de vaches autour du chalet…

Il propose aussi de monter en traversant le glacier. Ben évidemment trop de bonheur tue !

Nous voilà dans la préparation des sacs. Il faut emmener tout le matériel pour le glacier, corde, crampons, vis à glace, mousquetons. Ainsi que tout ce qu’il faut pour passer la nuit. Nos sacs pèsent un âne mort ! Bilan : 8 kilos pour moi et 9 celui du Loup, car il porte la corde.

Café vite fait au barrage, puis sortons tout le matos de Chloro et nous équipons.

Moiry glcier-001L’équipement des baudriers est toujours très compliqué pour nous. Le Loup peste toujours énormément et dit même des gros mots au grand bonheur de Jujunette, puis il s’aperçoit que c’est mon baudrier et qu’il ne peut donc pas le mettre !Moiry glcier-002Nous sommes tous fins prêts !Moiry glcier-005

Nous ne pourrons pas remonter le glacier comme nous le pensions. Il a un tout petit peu neigé, éviter les crevasses et zigzaguer parmi elles prendra trop de temps.

Nous passons donc par la moraineMoiry glcier-009c’est vraiment lunaireMoiry glcier-012

Une odeur nauséabonde nous assaille, « l’herbe à merde » est rentrée de vacances. Nous ne l’avions pas sentie de l’été. Nous ne savons pas quelle herbe est la fautive, mais nous aimerions bien qu’elle se dénonce….

Un hélicoptère de Air Glacier nous survole et se pose à la cabane. le glacier :Moiry glcier-015Ca y est nous sommes au bord du glacier. Les baudriers sont déjà mis  (un vrai bonheur pour faire pipi !), nous mettons les cramponsMoiry glcier-023Je n’en ai plus mis depuis longtemps, je peine un peu. J’ai réussi à les mettre sans me blesser, suis prête !Moiry glcier-027Ensuite ne pas oublier de marcher les pieds écartés, sinon gare aux trous dans le pantalon !

Le Loup fait des anneaux de cordes autour du buste pour la raccourcir.Moiry glcier-026On est dessus. Le Loup en premier parce qu’il est le plus douéMoiry glcier-028moi ensuite….Moiry glcier-030

Je ne suis pas très à l’aise. Je ne suis plus retournée sur un glacier depuis 2 ans, au moins. Faut dire que j’ai le chic pour tomber dans toutes les crevasses… Même quand il y en a peu et des toutes petites, elles sont pour moi. Le Loup me sauve et on recommence….Je vous raconterai ça une fois….

Tout s’est bien passé. Je n’ai pas eu peur. Nous remontons sur la moraine de l’autre côté. Ca grimpe bien….et ça roule sous les pieds.Moiry glcier-034

Mon « Morton » me fait un mal de chien, à chaque pas je reçois une décharge électrique dans les pieds. Mais que c’est beau !

Nous y sommes ! Je retire mes chaussures que je jetterai bien au feu et mettrai les magnifiques Crocs du CAS (club alpin suisse). Toujours mettre ses chaussures en hauteur, la chaleur monte, elles pourront éventuellement sécher.

Petites bières et on mange enfin notre pique-nique.Moiry glcier-036Merveille des merveilles : une jeune chatte : Fraise.Moiry glcier-039Elle a une p’tite gueule de pirate et vient nous quémander de la viande séchée. Très délurée cette jeune voyoute ! Moiry glcier-042Il y en a encore une : Noisette, mais tellement timide qu’on ne l’a pas vue.

Installation dans les chambres, premier arrivé, premier servi, nous prenons les couchettes inférieures.Moiry glcier-044Un panneau tout à fait insolite : Toilettes ET douches à l’intérieur, quel luxe !Moiry glcier-047Belle salle à mangerMoiry glcier-049petit salonMoiry glcier-054cuisineMoiry glcier-087Menu gastronomique : soupe de légumes sauce menthe, qui heureusement avait le goût du curcuma. Puis spezzatino avec des potatoes, énorme salade verte aux graines et cake aux noisettes et au chocolat.  Nous sommes lestés !

La montagne est magique

Moiry glcier-080

Moiry glcier-074-2

Bien dormi, des gents charmants, âgés, anglais ont partagé notre chambre. Je ne pourrai malheureusement pas lire la revue que j’ai prise. La frontale emmenée est la seule caractérielle, celle qui ne fonctionne qu’à la maison !?!

Copieux petit déjeuner et départ. Nous ne ferons pas de petit sommet, j’ai trop mal aux pieds.

Balisage des courses de haute-montagne :Moiry glcier-089Les crampons. Nous ne nous encorderons pas cette fois. Il ne fait pas très chaud.Moiry glcier-093-1

Normalement nous devons juste retraverser, mais je me rends vite compte que le Loup oblique sur la droite à chaque pas. La corde est mise.  Nous passons à côté de belles crevasses.Moiry glcier-095

Je fais des descentes absolument lamentables….faudra que j’aille faire des exercices et me remuscle les cuissots ! Moiry glcier-098

Nous sommes maintenant dans le plat du glacier, nous n’avons plus besoin d’être encordés.

Le Loup s’énerve, cette « @#*!#@ » de corde fait des nœuds !!!Moiry glcier-102Jujunette rigole… Moi aussi !

Le soleil est là, bien chaud et des rus se forment…Moiry glcier-119

parfois il reste encore une couche de glace au-dessus et c’est de toute beauté

Moiry glcier-131

L’eau glougloutte fort maintenant, nous prenons pied sur la moraine, ôtons les crampons que nous rincerons dans un torrent. C’est marrant on imagine toujours un glacier avec plein de glace bleue et translucide, mais c’est pas ça du tout, c’est plein de gravier, cailloux, blocs de pierre…

Retour vers Chloro à travers le limon. Je m’amuse, je mets mes pas exactement à la même hauteur que ceux du Loup. Hihihi, ! on croira qu’il a passé en sautant à pieds joints !

Moiry glcier-136