Retour chez Douchka 14.12.2012

Alors là, pour du retard, c’est du retard !!!!
Tant pis je comble…… Ca va venir petit à petit, de gros problèmes de connexion internet en sont la cause.

Le Loup est monté un jour avant moi, avec Chanel. Nous ne voulions pas lui imposer des embouteillages provoqués par des gens mal équipés pour les routes enneigées.
Je suis partie toute guillerette le vendredi tout de suite après le travail. Gare Cornavin départ 13h33, puis car postal à 15h40 et St-Luc à 16h33. Ca c’est dans l’absolu….
Je suis bien partie à 13h33 et nous avons passé tout l’arc lémanique sans problème. A la gare d’Aigle on a commencé à subodorer les ennuis. Nous y sommes restés longtemps, avec le moteur éteint. Au bout de 10 minutes le conducteur a rallumé sa machine, on a tous poussé un soupir de soulagement, le chef de train s’est excusé du retard. OK ! Mais après Bex, nous avons réentendu des « toc-toc-toc », qui font vibrer les wagons. En effet sous l’effet conjugué du grand froid et de la neige, le ballast prend parfois la poudre d’escampette et se projette sur le pare-brise de la locomotive ou sous les wagons. Nous, ça a été plutôt sous les wagons. Nous ralentissons. A tel point que nous aurions le temps de descendre pour nous regarder passer :-/
Les CFF ayant toujours le mot pour rire, nous informent que nous roulons moins vite !!! Ah, bon ??!!!?
Re-bruits de « toc-toc-toc » et cette fois on s’arrête complètement en rase campagne bien avant Martigny. Je commence à songer que ça va être chaud pour mon car. Un quart d’heure plus tard, nous sommes informés que le contacteur endommagé par le ballast est réparé et que nous repartons pour de bon.
Finalement 25 minutes de retard à Sierre, mon car est parti. Le suivant est deux heures plus tard. J’appelle mon Loup qui vient me chercher et nous ferons quelques courses.
Qu’il est beau notre chalet sous la neige !
Le Loup a tout bien dégagé un petit chemin pour l’atteindre. Chanel est là, endormie dans SON fauteuil. Un petit bisou et nous reprenons Chloro pour aller au Café de la Poste. Scandaleux, je sais, pour aller aussi près. Je devrai avoir honte. Eh bien : oui, mais un moment de honte est bien vite passé.
La Poste se remplira vite avec des gens du pays. C’est sympa. On est tous contents de se voir. C’est un bon début de saison qui s’annonce. On se régalera d’une entrecôte au poivre, divine comme toujours.
Nous bavarderons un moment avec le cuisiner Laurent, puis prendrons le café avec nos amis Marie-Thé et Augustin. Moment chaleureux, drôle et toujours intéressant. Puis vient l’heure de regagner nos pénates, Augustin s’occupant de la sécurité devra se lever très tôt pour s’assurer que les pistes sont praticables et sécures.
Et nous nous couchons immédiatement.
A 3 heures, Chanel m’ayant piétiné dans tous les sens pour me prouver son affection, je me lève et voit qu’il neige. Augustin avait raison. Il en tombera 20 cm. Puis un rayon de soleil rendra toute la vallée magnifique. Puis la neige reviendra et elle tombe encore….

Psssst ???

Psssst !!! Vous êtes là ????

J’ai oublié de signer mon post. Mais vous aviez compris que c’est moi, Chanel, qui pique en douce le blog de « maman » pour faire mes commentaires à moi. Vous pensez qu’elle s’en est aperçue ?
En tout cas moi, j’ai oublié de vous faire des léchouilles dans « l’Intruse », alors je vous en fais le double maintenant :-))
A bientôt.

Chanel   >^o^<

L’intruse

Non, mais je rêve ! C’est c…e de Chatouille s’est introduite dans le chalet pendant que j’avais le dos tourné ! J’y crois pas !
Moi j’étais tranquillement avec « papa » dans le jardin en train de choisir mon herbe, vous savez au-dessous du chalet. Je dois faire bien attention parce qu’ils ont mis de la ciboulette, pouahhh, de la menthe, re-pouahhh, mélangées à mes herbes de prédilection.
Donc je mâchouillais tranquillement et tout à coup j’entends « maman » qui demande :
         Où est Chanel ?
         Avec moi, répond « papa »
         Tiens-la serré, crie « maman », Chatouille est là.
Moi évidemment j’allais pas rester les pattes ballantes, je bondis. Mais « maman » me barre la route et je dois rentrer dans le chalet, comme si c’était moi la fautive, alors que cette @%*&*@ de Chatouille se prélasse sur MA dalle en plein soleil.
Mais je fais volte face et dresse tous mes poils, ma queue devient un vrai sapin et je feule. Fait moins la maligne l’autre maintenant, elle déguerpit…
Et comme je trouve marrant, je continue à feuler, surtout quand je sens sur « maman » l’odeur de cette idiote.
Espérons qu’elle aura compris, sinon je recommence, foi de Chanelinoulinette !!!

Bulletin de santé

J’aurai dû me douter quand on m’a mis dans ma caisse dimanche soir que deux mois s’étaient écoulés et que j’avais rendez-vous avec le docteur… Ca n’a pas manqué. Deux jours après « papa » me transportait chez la dame qui me rase un bout de patte et me prend du sang. J’ai horreur de ça ! Enfin c’est pas tout à fait vrai, ce que je déteste, mais alors déteste, c’est quand elle me prend la température…
Alors pour les faire enrager, je veux jamais sortir de ma cage, je montre les dents et les griffes aussi. Mais « papa » est courageux et il me tire dehors, je m’agrippe tant que je peux à tout ce qui me passe sous la patte. Une fois je l’ai vraiment enquiquiné, il a dû démonter la cage autour de moi. Ca m’a bien fait rire…
Enfin bon, j’ai eu ma pique-pique et en rentrant à la maison, « papa » était tellement culpabilisé que j’ai eu droit à des treets, à tout ce que je voulais, c’était drôlement chouette. A ce moment-là je peux même refuser que l’on me passe au mange-poils, vous savez la brosse avec laquelle ils enlèvent mes soit-disant vieux poils…
Et le soir « maman » a téléphoné pour avoir le résultat. Y faisaient des drôles de têtes tous les deux, z’avaient l’air triste.
Mais comme je suis restée longtemps à St-Luc j’ai eu le temps de me retaper et mes résultats s’étaient beaucoup améliorés et j’ai même grossi.
Ils étaient heureux, ils m’ont sauté dessus pour me faire plein de bisous.

Je vous fais plein de léchouilles.
Chanel

Réponse devinette

C’est une botte de pattes de Chanel, qui adore être dérangée pendant sa sieste ;-)) …

Devinette

                                                    Mais qu’est-ce donc ?

Chanel contre Chatouille

Chatouille, la jolie chatte de nos voisins, vient souvent quémander de l’attention. Moi j’en suis folle, elle est belle comme tout Chatouille.
Elle le sait la coquine et elle m’attend soit devant la porte-fenêtre, soit sur la terrasse pour sa séance de gratouillages et de câlins.
Ca n’a pas raté. Hier ravie de la revoir, je me précipite, d’autant que Chanel est dans notre lit, sous la couette : ce qui ne se sait pas, ne fait pas mal. Ben non, je n’ai pas pu le faire en douce. Le téléphone a sonné, je rentre et découvre Chanel, royale, dans son fauteuil, le regard lourd de reproches….
Et Chatouille, naïve comme tout, qui m’attend à la porte.

Foi de Chanelou, à plus de 17 ans, je l’ai vue bondir en hurlant des horreurs ! Dressée sur ses pattes arrières ! Une vraie poissonnière !
Chatouille a décampé..Depuis je ne la vois plus.

Chanel

Dernières nouvelles, il semblerait que la chaleur genevoise, jusqu’à 34° annoncé par la météo, ne convienne pas bien à notre vieille Chanelou. Elle mange moins. Mais elle boit normalement.
Sandra nous donne régulièrement des nouvelles, je suis une vraie mère-poule avec ma chatounette. Il est vrai que 17 ans de vie commune, ça compte….

Merci pour vos messages et gros bisoux.
A bientôt.

Veille du départ

Nous sommes à la veille du départ. Les sacs sont faits, nous avons finalement tous nos billets, le voucher définitif pour le motorhome étant enfin arrivé.
Nous sommes heureux de partir, nous en avons besoin et envie.
La joie du départ est atténuée par l’état de santé de Chanel. Une analyse de sang a été faite mercredi dernier et les résultats ne sont pas géniaux, comme le dit avec tact la vétérinaire. Notre belle est maintenant âgée de plus de 17 ans,  a des problèmes rénaux qui s’accentuent de plus en plus. Elle mange peu, boit peu et par cette chaleur se déshydrate. Une perfusion lui a été faite mercredi. Comme elle mange peu, il ne faut lui donner que ce qui lui fait envie. Les blancs de poulets cuisinés par le Loup n’ont plus trouvé grâce aux yeux de notre « gourmette ». Nous les avons donc mangé nous, hier soir au souper….
Durant notre absence, notre voisine et amie Sandra habitera chez nous avec Chanel, nous avons beaucoup de chance.
Nous finissons de tout ranger, prenons l’avion demain à 15h40 et vous retrouverons à Vancouver.