90 ans

Je reviens peu à peu à la vie normale, tout doucement.

Maman, le plus beau mot de la langue française, je ne l’emploierai désormais qu’à l’imparfait.

Un mois et sept jours que Maman est partie…. Voilà des mois que ma vie s’était calquée sur la sienne : pour l’accompagner, la suivre à son rythme et  profiter de nous parler encore. J’ai perdu mon puits d’amour, mon refuge, tout, mais immensément riche de ce qu’elle m’a patiemment appris, donné.

Aujourd’hui elle aurait eu 90 ans….. Mon cœur est lourd de chagrin….

Jour d’anniversaire

Elle ne sait plus les dates, en clinique les jours sont tous identiques. Depuis un mois et demi que Maman se trouve là-bas, ses semaines sont ponctuées par les visites de mon frère toutes les fins de semaine et les miennes les autres jours.

Elle n’a plus su qu’elle m’avait mise au monde 55 ans plus tôt. Pourtant chaque année pour mon anniversaire mes parents me téléphonaient toujours aux aurores pour être sûrs d’être les premiers.

Et cette année, Maman se détachant peu à peu de notre monde, l’a oublié. J’ai eu mal, tout en sachant qu’elle n’y pouvait rien. Comme elle me le dit joliment, car elle a toute sa tête : je m’évapore….. Et elle était malheureuse de ne l’avoir plus su…