11 – Delta Junction

2 août

QuittonsDenali Hwy-010Le Loup est tout giron, aujourd’hui l’immensité nous fait plaisirTangle lakes-034Une hutte à castorsDenali Hwy-014Nous croisons un type qui nous dit que derrière la colline on peut voir les castors, Nous n’en verrons pas. Poursuivons et explication de la chaîne de montagne de l’AlaskaDenali Hwy-017Explication de la 8Denali Hwy-019Arrivons à Paxson : rien. Plus ennuyeux la pompe à essence est désaffectée… Tant pis, nous irons à la suivante. Hum….. Elle est 100 miles plus loin. Va falloir rouler à l’économique…. On ne s’arrêtera plus, nous craignons vraiment la panne sèche.

Le pipeline. On le voit pas bien, hein ? mais on peut pas s’arrêter. C’est couillon de longer un pipeline quand on a juste juste d’essence….Denali Hwy-037Vous comprenez pourquoi on a pas envie de tomber en panne ?Denali Hwy-041 Denali Hwy-042 Denali Hwy-045J’ai la trouille. Une voiture nous dépasse et notre RV fait bip-bip. Le Loup me cache que ce bip-bip signifie que nous entamons la réserve…. Il nous reste encore ~50 miles à faire. Un comble on se fera dépasser par deux camions-citernes.

J’ai besoin de faire pipi et je veux inaugurer mon « Go girl »P1130172Ce sera une partie de rigolade qui me fera oublier les miles. Mais je n’arriverai pas à m’en servir :-)… Je ne peux pas à me mettre debout…. puis la bouteille dans laquelle cela doit aller est trop haute. Bref, un échec. Je l’essaierai tranquillement un soir et c’est é-pa-tant ! Plus besoin d’avoir les fesses à l’air, je sens qu’il va faire partie des indispensables de mon sac de montagne.

Nous arriverons à Delta Junction de justesse : pour le RV et pour moi 🙂

C’est dommage parce que c’était une bien belle route la Richardson.

La région de Delta Junction est une région de bisons qui montent dans les montagnes l’été et redescendent l’hiver et mettent le bronx partout avec des traces énormes…. comme nos sangliers quoi.

Delta Junction est aussi la fin de l’Alaska Highway, construite en 8 mois par 10 000 hommes, 15 000 véhicules et machines et 133 ponts.Delta Junction-008Nous l’avons ainsi totalement parcouru, mais pas tout la même année.Delta Junction-011 Delta Junction-013Panneau des températures les plus basses Delta Junction-003Le diamètre du pipelineDelta Junction-007et le « truc qui sert à le nettoyer à l’intérieur »Delta Junction-009Un vieux trax qui a servi pour la construction de l’Alaska HwyDelta Junction-020Puis visite de la maison Sullivan (je sais plus qui c’est???) mais sa maison est jolieMaison Sullivan-002 Maison Sullivan-003 Maison Sullivan-008 Maison Sullivan-011Le Loup essaie une veste en oursMaison Sullivan-019

On voit des boîtes aux lettres au milieu de rienP1130140D’ailleurs on se demande où sont les gens, on ne voit pas de maison. Une grosse école et pas âmes qui vivent… Bizarre.

Nous arriverons à Tok où nous passerons 2 nuits histoire de faire de la lessive, ranger et nettoyer l’intérieur et l’extérieur du RV.

Besogne accomplie !Tok-020un playboy mon Loup !Tok-021On se demande bien ce que peuvent faire les gens à Tok. Pas de bistrot où boire un coup entre amis, un restaurant, un immense machin, mais rien de convivial. Beaucoup de magasins et hôtels sont à vendre…. Le camping n’a rien d’extraordinaire, mais vraiment rien. Même pas l’accueil.

 

10 – Denali – Denali Hwy

Jeudi 30 juillet prenons la route de Denali. Il a plu très fort ce matin et plus on roule, meilleur devient le temps. A Wasilla, magasin Target, j’adorerais jeter un œil. Le Loup me fait plaisir et sort illico. Je n’y trouverais rien, mais en revanche le magasin de sport à côté….. Il y a une belle polaire bleue, toute douce, The North Face, qui m’attire comme un aimant. J’ai de la chance elle est 45 % moins chère, d’un prix déjà pas cher 🙂

Un café chez Starbucks me fera un bien fou. Un espresso, 1 shot. Le serveur n’en reviendra pas. Il me proposera de rajouter de l’eau plusieurs fois !!! Il sera horrifié de me voir boire ça.

Traversée de Willow, petite ville évacuée cet été pour cause d’incendies dus à la canicule. Partout nous voyons des arbres calcinés, ainsi que des grands panneaux qui remercient les pompiers et les trooppers (police) ! Le feu a vraiment passé juste à côté de maisons habitées…..

Super halte pour casser la graine au bord d’une rivière.Eagle River-017 Eagle River-018Superbe route Cantwell

Cantwell-001 Cantwell-003Nous arrêterons à Cantwell, n’avons pas pu apercevoir le mont McKinley…Douche, notre sapin d’été…. et apéro

Cantwell-004Cantwell-005

31 juillet

Il a fait très beau cette nuit à 04:00 et maintenant c’est tout couvert. Nous partons pour le parc Denali et espérons une amélioration, mais il paraît que le McKinley est rarement visible tellement il y a toujours plein de nuages. C’est ainsi que nous le verrons le mieux !Denali Visitor Center-001Denali Visitor Center-013Denali Visitor Center-017Visite du Visitor Centre très intéressante. Le parc a été crée pour protéger les moutons Dall.

L’accès au parc est très réglementé. Ils n’ont aucune envie de se laisser envahir par les alpinistes désireux de gravir le McKinley et autres randonneurs comme au Mont-Blanc. L’accès est donc autorisé en RV jusqu’à un camping de 22 places…. Pour les 2 autres campings il faut y passer 3 nuits… Sinon ? On doit prendre des bus qui ont des itinéraires variables de 8h à 13h. Nous n’avons aucune envie de nous enfermer aussi longtemps dans des bus. Le temps commence à changer, les nuages arrivent, donc nous éliminons la possibilité d’un survol en avion (le prix étant aussi très élevé).

Nous décidons de passer par la 8, la Denali Hwy pour rejoindre Paxson. Ce sera une piste tout du long.

Le fameux voyant s’est rallumé !!!

Nous nous arrêtons à Cantwell pour prendre de la benzine. On y passera un temps pompon !

Une gourdasse nous passera juste sous le nez pour se garer devant la pompe à essence, moteur allumé, et file avec ses deux mômes, faire pipi, ses courses, apporter du bois à son mari, refaire des courses, pendant que la file de véhicules s’allongent derrière elle…. Tout le monde sort de voiture. Se demande où est la dame ? Si elle a l’intention de revenir avant d’avoir papoter avec tous les rangers venus manger ? Bref, on poireaute….

De guerre lasse, je finis par aller la voir et lui demande si après tout cela elle devra également prendre du diesel ? Elle me répond que non et s’enquiert si elle gêne.

  • Oui.
  • Et bien tant pis ! Vous attendrez ! Bienvenue en Alaska !

Je peux vous dire que l’Alaska me reste en travers dans ces moments-là ! Je tourne les talons sans rien ajouter. C’est vraiment une c…..e de merdette comme je ne les aime pas !

Il n’y avait qu’une pompe sur deux qui fonctionnait. De plus la carte Visa ne fonctionne pas. Il nous faut faire une queue de 15 minutes, tous les rangers sont en train de se prendre à manger. Nous mettrons pour $20.- de diesel. On en a assez et on réfléchit mal ! Nous aurions dû faire le plein.

Il est 12h20 et nous partons enfin, nous avons 135 miles à faire.

Petit casse-croûte au bord d’un lac.Denali Hwy-047 Denali Hwy-048La route faite….Denali Hwy-052La route à faire….Denali Hwy-053Derrière nous le temps se charge de plus en plus, Denali ne doit pas avoir beau temps. C’est bien fait. Bienvenue en Alaska !

Bon ben la 8 c’est pas pour les mauviettes ! C’est pire que Top of the world. Il y a des gros trous, on ne peut pas rouler vite du tout. On voit de temps en temps des gens tout secoués aussi. Le Loup se débrouille extrêmement bien. On va être complètement sonnés ce soir à Paxson… Si on y arrive…. On parvient à un bistrot Gracious house lodge. Il est fermé, il faurait « honker » (je suppose klaxonner). Mais on n’a pas « honké » on est reparti sans boire de café. Denali Hwy-004 Le temps passe…. On n’avance pas….. Je vois les miles qui ne défilent pas vite….. 110,Denali Hwy-005109,Denali Hwy-006108… Denali Hwy-008J’ai l’impression qu’un long moment s’est écoulé : 103, 102, 101….Quelle horreur ! J’ai même proposé de rebrousser chemin, mais le Loup a refusé.

62 miles…. mon Dieu, nous ne sommes qu’à la moitié de ce truc !!! A un moment on voit des ouvriers qui font des tas de gravier, qui serviront une fois à réparer la piste.

Finalement il y en a toujours. Ce fut celle-ci. La journée merde du voyage. Ca avait mal débuté par Denali et ses tours organisés, ensuite l’essence où on poireaute à cause d’une gourde, Ensuite cette piste à la @#* qui dure, qui dure et nous sort par les trous de nez. Ce soir on boira des coups pour l’oublier ! Nous passons le McLaren summit, mais je m’explique mal pourquoi on continue de grimper….

5 heures plus tard, il nous reste ~20 miles à faire pour Paxson et nous sommes maintenant sur une route, une vraie, goudronnée ! Avec un motel restaurant ouvert ! Est-ce un mirage ? Une bouteille de Chardonnay est achetée et nous retournons au camping aperçu : Tangle lakes.Tangle lakes-027Le Loup attaque les choses sérieuses :Tangle lakesMoi aussi : mettre ma moustiquaireTangle lakes-004Avons une place isolée, magnifiqueTangle lakes-008 Tangle lakes-016Ils ont tout prévu. Pour les tentes un grand carré d’herbe surélevéTangle lakes-017l’endroit est magiqueTangle lakes-018 Tangle lakes-022 Tangle lakes-024 Tangle lakes-029Le Loup regarde nos voisins de camping et me dit :

  • Ils sont mignons nos voisins, tu crois que c’est sa fille ? Parce qu’il la trouve jeune.

Je lui réponds que je l’aie vue tout à l’heure et que c’est une vieille bique. Et lui de répondre :

– Ah ben si c’est une vielle bique, alors il est avec sa femme !!! 😀  Suis morte de rire !

Les gens ne font aucun bruit, se respectent, aucun déchet ne traîne, il faut dire que c’est un coin à ours ! Les poubelles, la brune pour les canettes (le tri des déchets ne se pratique pas en Alaska) :Tangle lakes-001Plein de champignons, du lichenTangle lakes-002 Tangle lakes-012

Jujunette

Ca y est ! J’ai tout bien relu ! P1130370Je suis d’accord avec tout, mais ce qu’elle oublie de dire : c’est que je suis très sage….. et encore propre ! Je vous laisse juger 🙂 P1130371Bon, globalement on me traite bien. Je trouve que ça ne manque pas de bières, mais de Pringles !!!

Signé : JUJUNETTE

Homer

La route fut longue. Nous arrivons dans ce bras de mer où nous cherchons notre camping. Cette fois un avec tous les services et possibilité de faire des lessives (nous avons oublié de laver des trucs). Nous sommes face à l’océan pour la dispendieuse somme de $80.- C’est la première fois de notre vie que nous payons aussi cher !Homer RV-002Fonçons prendre une douche avant qu’il y ait du monde, puis corvée de lessive.

J’entends parler français. Je dresse l’oreille. L’accent est québécois, je suis ravie. Nous piquons une petite jasette. Partis de Québec à 3 depuis le mois de mai, Ginette, Simon et Mollo. Mollo ? Leur chat, un magnifique himalayen de 15 ans. Il ne se laisse pas tellement caresser et je le regrette….Mollo-006Il a une bonne tête, hein ?2013_08_180680Évidemment je veux le voir. Je suis en manque de chat. Ils nous invite dans leur VR et nous passons une chaleureuse soirée.

Ginette est comme nous, un peu déçue par l’Alaska qui n’est pas aussi sauvage que ce à quoi elle s’attendait. Si on veut vraiment du sauvage il faut aller au Canada.

Le lendemain, ils nous disent au revoir et nous souhaite une bon voyage.

Nous allons jusqu’au bout du bout du spit. Il fait plutôt beau. Bon le bout du bout, ce n’est que des boutiques à touristes, globalement peu d’intérêt.Homer spit-021Homer spit-008 Homer spit-017Homer spit-016Homer spit-014Juste eu un truc sympa, bu un jus de cranberries dans un petit saloon tout sombre, tapissé de billets de $1.- avec de la bonne musique.

Homer spit-024 Homer spit-027Homer spit-030Bizarre : il a plu sur 150 mètres !

A Kasilof on s’arrête de nouveau pour LE chili!

Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié ma veste de pluie à Homer ! Je suis maudite avec ces Mountain Hard Wear, c’est la deuxième que j’oublie dans un camping !

Méfiez vous des couleurs aux États-Unis, n’associez pas forcément le vert à ce qui est permis et le rouge aux interdictions. Aux stations de pesées de camion, quand elles sont ouvertes le « closed » est affiché dans une magnifique couleur verte, alors que le « open » est orgueilleusement rouge.

La sceanic road qui mène à AnchorageEagle RiverEagle River-008Eagle River-011 ses travauxEagle River-002

Eagle River-007Eagle River-006Il commence à être tard. Nous cherchons où passer la nuit. Il pleut, comme toujours vers Anchorage. Nous nous faisons piquer la dernière place dans un camping, ratons le suivant, vu trop tard….

ll y a un monde de fou, je guide le Loup pour la traversée d’Anchorage et jusqu’à un campground repéré sur la carte. Sommes sur 3 files. Il pleut des cordes. Les Américains sont très placides au volant et conduisent très respectueusement, heureusement. C’est nous qui mettons le bordel, notre sortie a été hyper sportive ! Soudain sans aucun avertissement la route se rétrécit sur 2 files. Je dis au Loup : « Va à gauche » ! et je vois que notre sortie est là. « Va à droite » ! Nous sommes entre deux, sur le terre-plein chaotique qui sépare les voies. Le Loup n’hésite pas et d’une main sûre nous sort de l’autoroute. Le RV en fera un bruit de klaxon, qu’il fait quand on met la clé de contact, de contentement….

Trouverons un superbe camp d’état à Eagle-RiverEagle River-013

Eagle River-015et le fêterons par un apéro vin blanc et Pringles.

No comment !

Eglise orthodoxe de Ninilchik

Nous nous arrêterons à Kasilof pour déjeuner. L’endroit est simple, le patron accueillant. Son chili con carne : fameux ! On se rend compte par la suite que l’adresse est connue, il vient du monde de partout.

A Ninilchik une église orthodoxe russe est signalée.Eglise russe-009Elle est entourée de son cimetière.Eglise russe-005Il n’y a que deux familles de représentées : Kwasnikoff et Oskolkoff. Que c’est beau et serein….Eglise russe-011Nous pourrons ensuite visiter l’église construite en 1920, toute simple avec ses icônes venues de RussieEglise russeEglise russe-001Eglise russe-002Eglise russe-003Nous allumerons des cierges, petite pensée pour la maman du Loup et pour Babounia qui étaient russe. Je ne suis pas de religion orthodoxe et pourtant chaque fois que je pénètre dans ces églises russes je suis remplie d’émotion, les larmes me montent aux yeux. Le Loup aussi. La babouchka qui nous a ouvert parle en russe avec mon Loup. Très intense moment. Nous achèterons le CD de la messe de Pâques chantée par le chœur d’Anchorage.

Il y a beaucoup de travaux sur la route, mais c’est quand il n’y en a plus que ça se gâte. Une voiture croisée nous envoie un caillou sur le pare-brise,,,,qui commence à se fendre….. Nous sommes un peu maudits avec les pare-brises : l’avion, le RV !

Journée en mer

Ce matin avons discuté longuement avec notre voisine (la fille de celui qui nous a donné le poisson) qui est une femme extra adorable et de Homer, notre étape suivante. Peut-être les retrouverons nous là-bas…

Elle a une phrase épatante que je vous confie les filles. Elle dit à son mari : je vais te faire économiser des milliers en dépensant des centaines !!!

ça c’est une femme !:-)

Le bus est venu, nous sommes dans le bateau (à la table 9).Seward-203Nous quittons le port et soudain le bateau s’arrête : 8 orques qui jouent et sautent partout. Superbes !Si, si se sont des orques !!!Seward-228Nous repartons, puis stop sec pour des macareux. Ma voisine me dira : ce sont des puffins. Lui répond machinalement : merci ! Elle est ravie, je parle français.

Me demande d’où je suis.

– Suisse

– Où en Suisse ?

– Genève.

Elle s’esclaffe et là je me doute qu’elle est genevoise. Exact !

Me demande ma profession. Elle s’esclaffe encore !!! Je suis tombée sur une collègue genevoise au cul du loup du monde….

Elle est venue seule en Alaska et a loué son RV. Elle arrive au bout de ses vacances et nous passons pas mal de temps ensemble sur le bateau.

Ce fut une magnifique journée ! Vu encore des orques, des dauphins, 2 baleines (c’était la première fois que j’en voyais : très très émouvant),Seward-087Seward-077des loutres de mer, des goats,Seward-092des lions de mer,Seward-026 Seward-067 Seward-076des glaciers qui vont jusque dans l’eau avec leurs icebergs,Seward-221

Seward-264 Seward-274des kayakistes de merSeward-013des pygargues, des bancs de méduses, des drôles d’oiseaux dont on ne sait pas le nom et qui nichaient en « HLM », des paysages somptueuxSeward-242Seward-250 Seward-260Je n’ai pas le pied marin et j’avoue avoir eu un peu peur d’être malade, mais tout a été à merveille, J’ai adoré. J’aime l’odeur d’iode très forte qui envahit tout. J’en raffole même, je ne m’en doutais pas. Je croyais n’être qu’une montagnarde.

Nous avons vraiment eu une équipe formidable, le capitaine était sympa comme tout et vraiment à l’œil pour nous dénicher les animaux et se trouver rapidement sur les lieux. Merci à eux !

Ma copine Anne m’a donné la façon alaskane de cuire le halibut. Le faire bouillir 2 minutes lentement, puis ensuite revenir dans du beurre. C’est délicieux, moelleux et….. il n’y a pas d’odeur 🙂 Mon Loup est un good cook !

Dans les bonnes nouvelles :

  • le voyant lumineux qui s’allumait, s’est éteint !
  • On a enfin réussi à remplir d’eau ce * »/%* » de RV. Nous étions complètement à sec, la vaisselle se faisait au compte-goutte et les douches on en parle pas…..cela fait une semaine qu’il refusait toute entrée d’eau !!!!
  • D’autre part, il s’est également vidé de toutes ses eaux grises et noires. Enfin ! On peut dire qu’il est assez lunatique….

Ce matin il fait mauvais temps. Quelle chance nous avons eue ! Le seul jour où nous sommes en mer il a fait un ciel bleu éclatant.

Faisons encore quelques courses au Safeway. N’achetons toujours pas de vin, de bières, ni de Pringles. Sommes extrêmement raisonnables.

Quittons Seward pour Homer. Je ne vois que maintenant les panneaux d’évacuation en cas de tsunami….

Seward-295Il y a souvent des tremblements de terre en Alaska et il n’est pas forcément génial de camper au bord de l’eau…

Seward : 26 et 27 juillet

Nous quittons Anchorage. Il a plu énormément toute la nuit. Lessive faite rapidement et tôt, en revanche on ne peut pas en dire autant du séchage…. Fait tourner 2 fois 45′ dans une culbuteuse qui ne séchait pas…

On a tout de même réussi à se connecter à internet, mais on n’a pas compris comment on a fait…

Sommes sorti d’Anchorage et sommes sur la scenic road. La voie ferrée passe juste à côté. Dommage qu’il pleuve et que le ciel soit bas, mais c’est très beau. Environ 115 miles.

On ne peut que se féliciter d’être venu à Anchorage un week-end, car ainsi la ville était vide, et maintenant nous croisons toutes les voitures qui remontent. De plus il y a énormément de travaux et la circulation serait fermée pour de longs moments.

Le Loup s’est super bien débrouillé pour nous sortir d’Anchorage, les gens sont speed, il y a tout de même un peu de monde.On est sur la route 1, direction sud, c’est tout bon.

Il nous arrive une chose plutôt étonnante et dont on ne se plaint pas : nous avons l’impression de maigrir. C’est vrai que nous n’avons pas encore renoué avec la tradition des apéro-Pringles, et ça, ça nous faisait pas mal prendre des kilos.

Les risques d’incendie sont très élevés et on ne peut pas faire de feu de camp, dont pas de saumon grillé non plus…

Le dimanche tous les mecs partent pêcher. On a vu un bras de rivière remplis de types avec des cannes à pêche qui taquinent le saumon.

Bizarre : le Coca a vraiment un drôle de goût aux États, pas le même qu’en Suisse, qu’en France, qu’au Canada. On dirait l’ancien Vivicola de la Migros. Pas terrible.

Il ne fait pas extrêmement chaud, 12°

Sommes à Seward, dans un camp au bord de l’eau, sans service pour $15.-/nuit.Seward-108Mangé une soupe dans une bakery et ensuite Visitor CentreSeward-121pour savoir où manger un bon seafood et réserver un tour en bateau.

Gros saumons dans un lagon réservé pour les plus vieux et les plus jeunes. On peut les pêcher, mais il faut les relâcher.Seward-109Nous mangerons au Chinooks.

Le Loup qui attend son plat et sa bière…

Délicieux halibut & chipsSeward-164et bière…Seward-163réservons chez Major Tour pour une virée de 7:30 dans les fjords du Pacifique. Le Loup sur une loutre des mers :Seward-122Départ 10:00, un bus viendra nous chercher au camping ! Le luxe…

De retour au RV nos voisins nous papotent. Sont adorables. Ils veulent savoir si nous sommes allés pêcher.

– Non.

Savoir si on aime pêcher ?

– Non, mais on aime manger le poisson.

– Lequel ?

– Saumon, halibut, snow crab.

Eux ont pris 6 saumons et des halibuts. Ils nous en offrent 4 portions, soit 2 kilos de poisson pêché du jour. !!

En prenant notre café dehors, vu 2 loutres de mer toute mignonnes, sur le dos.

Seward-191 Seward-197

Seward-196Il paraît que c’est comme ça qu’elles mangent des coquillages, puis après il y en avait une qui n’arrêtait pas de se tourner dans un sens et dans l’autre. Spectacle adorable. J’en suis folle. Ce sont mes copines !

On s’est aussi aperçus que nous avions perdu une heure, soit plus que 8 heures de décalage. Heureusement sinon on aurait poireauté sec demain….

Avons vu partir le train qui relie Seward à Anchorage. Magnifique ! Nous adorons les trains…Seward-145

La gare de SewardSeward-153

Vu la pêche qui arrive et comment sont levés les filets,Seward-132la pesée des poissonsSeward-136

Seward-140les achats par les restaurateurs.et la mouette qui attends de passer à table…Seward-127

Lake Louise – Anchorage : 25 juillet

 

Nous nous sommes réveillés tôt. Magnifique lever de soleil….

P1120507Moi au litP1120509Le petit déjeuner est pris et nous plions bagage. Nous laissons une place disponible dans ce beau camp.

Depuis quelque jours je lis sur ma Kobo un livre passionnant : une Québécoise partie à Whitehorse travailler pour se faire un paquet d’argent et revenir au Québec. Mais elle tombe en amour du Yukon…. Très intéressant de voir la différence entre le Québec et le Yukon, l’installation d’une francophone à Whitehorse. Très sympa à lire, mais je suis tombée dans la marmite du Canada….. Je crois que je serai tout à fait mûre pour une année sabbatique à Dawson City. Je travaillerais dans un café, le Loup ferait des films, et puis …. on rentrerait plus….. comme tant d’autres…..

Il faut aussi que je signale que cela fait une semaine que nous sommes partis et je n’ai encore fait aucune lessive !

Autre chose bizarre c’est notre frigo. Il est pratiquement vide : beurre, yaourts, parmesan, salade, lait de soja. Il est pourtant immense ce frigo. Le congélo est lui complètement vide. Faut dire que depuis le coup des bières je suis un peu refroidie 🙂

J’ai pris maintenant des habitudes d’hôtesse de l’air. Avant de quitter la partie cabine je vérifie que tous les placards soient bien fermés, les portes aussi, et que tous les voyants eau-électricité soit éteints, que tout soit bien rangé, que rien ne puisse tomber Le Loup revérifie après moi. Je crois que j’ai vraiment fait tomber tout ce qui pouvait tomber : vaisselle, bouilloire, bière !!! On est devenu très vigilants.

Hier soir quand on mangeait, un oiseau assez gros, gris et tout ébouriffé est venu nous rendre visite. Je faisais la vaisselle, le Loup était dehors. L’oiseau s’est approché, il a fini sur la table, Il a regardé le loup l’air de se dire : tu as les mêmes plumes ébouriffées que moi sur la tête 🙂

En Alaska on peut adopter des bouts de route. A St-Luc c’est des bancs, ici c’est des routes. Tu adoptes et ton nom est inscrit sur une pancarte.

Une énorme différence entre le Canada et l’Alaska, c’est qu’avec un motorhome on peut s’installer pratiquement partout.

Arrêt à Sutton pour un café. Grosse déconvenue, l’accueil est glacial et lorsqu’on demande un espresso, on nous dit que la machine ne marche pas….. A Palmer nous y remédierons et la jeune fille qui nous sert est adorable.

P1120529Nous arrivons à Anchorage. C’est exactement comme on s’imaginait : on tourne en rond, on ne trouve pas le Visitor Centre, quand on l’a, on n’arrive pas à se garer. Une fois garé on ne retrouve plus le VC…. Bref, l’ambiance était chaude chez les Tislenkoff ! Finalement une dame marrante nous expliquera où trouver un campground, mais surtout ne pas se fier à ses explications pour y aller 😉

Camping : nous décidons que la lessive peut attendre. Partons découvrir le centre ville qui n’est pas beau Une soupe aux lentilles avec bagels et un espresso nous rendrons le sourire. Petit restau tenu par un couple de gens âgés, lui était très parlant. Pas elle ! Mais elle cuisinait divinement, alors forcément on pardonne…

Petites courses : Banana Républic, Gap, etc… Le Loup s’amuse énormément 🙁

Moi j’adore 🙂

Puis comme il pleut et que nous ne savons où aller manger, de plus il est tôt, nous nous dirigeons au Hard Rock CaféHard Rock Café-005pour un saumon, brocolis, pommes de terre du Yukon plutôt bon,Hard Rock Café-006la bière et le dessert étaient meilleurs. L’ambiance était très sympa, le serveur rigolo, nous y passons un excellent moment.

Hard Rock Café-010J’adore la musique : me rappelle mes jeunes années, je connais tout par cœur !

On sort : il pleut cette fois des cordes. Par chance 2 pèlerines nous attendent sur une barrière et nous accompagnent jusqu’au camp. Fait pas chaud.P1120553

Wrangell – Lake Louise

24 juillet

J’ai mal dormi, j’ai eu mal au dos (le matelas a la forme du précédent dormeur)  et des brûlures d’estomac.

La journée est radieuse, la nature qui nous entoure est pimpante après l’orage d’hier.P1120454Le Loup s’est souvenu d’un truc épatant en cas de piqûre de moustique : frotter l’endroit avec une peau de banane. Ça marche !!! Evidemment il faut avoir des bananes 🙂 On a pas vu beaucoup de moose (juste un hier), mais des moose-tiques, oui !

Pour mémoire le moose = l’orignal ! On ne le répètera jamais assez. On sait jamais comment appeler ce qu’on a vu !

Dans les bonnes nouvelles : l’essence est meilleure marché aux Etats qu’au Canada, Environ $1.-/litre ou $3.82/gallon.

Paysage de toute beauté,P1120458 P1120463des montagnes enneigées le Mt Sandfort 4 949 mètre et le Mt Drum 3 661 m., des lacs.P1120460P1120468Installation sanitaire au bord des routes : géniale, comme au Yukon il y a 9 ans. Malheureusement le Yukon n’est plus aussi propre…

Nous venons de voir un black bear traverser la route devant nous. Il était pas très grand, pas très black non plus le bear : On saura par la suite qu’on a vu un grizzli. Pas très loin d’habitations d’ailleurs… En revanche ils sont très sauvages, comme les mooses et on n’arrive pas à les photographier…. Il était très rigolo cet ours. Il a traversé, puis est parti dans les arbustes, mais curieux, s’est retourné pour nous dévisager. Il avait une bonne tête, cet ours, sympa comme Nounours dans « Bonne nuit les petits ».

Petit arrêt à Gakona, avec fauteuils tentateurs…P1120474P1120475Espressos pris à Glennallen : super, doubles shots, au fond d’un grand gobelet en carton. Mais bon comme en Italie.P1120478P1120480Direction Anchorage, nom qui m’a toujours fait rêvé….P1120469mais bifurquons sur Lake Louise. Route très secouante, Mais très très belle. Elle vaut largement le détour, Nous sommes dans les premiers à nous installer dans un campground sauvage au bord du lac ($20.-). Nous y passerons l’après-midi les pieds dans l »eau.

P1120491

P1120494 P1120496P1120503On n’a pas vu le temps passer. On a regardé les bateau, on espérait que l’hydravion parqué non loin s’envolerait, mais non.

Apéro céleri branche et Merlot. Repas frugal d’œufs au plat. La couleur des œufs est ahurissante : jaune pâle tirant sur le vert. Bizarre, bizarre…. Pas appétissant, le Loup a le cœur au bord des lèvres et je n’ai plus le droit d’ajouter quoique se soit pour décrire les œufs…. 🙁

Il est 21h00 et les gens arrivent toujours….

Chicken-Tok

C’est très très vaste autour de nous sur la route Top of the world. La piste est très belle et bien entretenue. Le Loup-Fangio dépasse tout le monde. Nous leur ferons manger la poussière !P1120406P1120407Vu 4 caribous, petits, mais caribous quand même !P1120416Vu une orignale et son petit les pattes dans l’eau du marécage. Mais partis trop rapidement pour la photo….

Sommes maintenant en Alaska, fichés, digitalisés et munis d’un visa de 3 mois pour $ 6 chacun.P1120417Une belle route asphaltée nous fait penser que nous seons rapidement à Chicken. Erreur ! On s’est tapé 50 kms de fondrières….

23 juillet – Chicken

Nous avons mangé dans le RV, l’accueil au Chicken truck étant plus que glacial.

En revanche le magasin d’artisanat local était intéressant. Le sculpteur sur bois de moose, nous a expliqué qu’un bois de moose pèse environ 30 kilos. Au moment où ils perdent leurs bois, ils ne les perdent pas les deux en même temps, ils en perdent un, puis 3 à 4 jours après l’autre. Donc c’est pour cela qu’après ils se baladent avec la tête penchée, évidemment du côté du bois qui est pas tombé !:-) Pas étonnant qu’ils aient un cou aussi développé avec 60 kilos sur la tête.

Très bien dormi plus de 8 heures. Pour moi un exploit !

Douches chaudes gratuites, vidange de notre camper et départ pour la visite de Chicken downtown….P1120422Un magasin, un Liquor store, un saloon et un café ! Voilà. C’est tout !

P1120423

P1120426

Mais très sympa. Nous avons une chance folle, parce qu’il n’y a pas de moustiques. Et quand il y en a, ils vont sur le Loup 🙂

Le bureau de poste est perdu au milieu des épinettes et des boulots.

P1120429Poursuivons notre route jusqu’à Tok. Il fait un soleil radieux et chaud. Le Loup tenait absolument à faire une lessive. J’avoue que moi, ça me démangeait beaucoup moins. Étonnant, non ?

Finalement comme nous arrivons tôt à Tok, nous mangerons au soleil une salade devant le Visitor Centre et prendrons la direction d’Anchorage. Essence et courses aux 3 bears se feront sous l’orage.

A Porcupine tout à coup je vois un orignal et fais peur au Loup en le lui signalant. On s’arrête, je descends….et l’orignal est parti….

Nous cherchons un campground et aboutirons au Wrangell-St. Elias park & Preserve. Nous pouvons nous installer où nous voulons. Le premier emplacement choisi se trouve vite inondé par une pluie battante + grêle. Nous optons donc pour un autre endroit et y passerons la nuit. Les moustiques aussi ! Et ils ont abandonné le Loup pour moi 🙁