18 – Carcross 9 et 10 août

Dimanche il fait toujours très beau et nous quittons Skagway pour la route du White Pass. Nous traversons toute la ville, côté habitations c’est plutôt coquet, de jolies maisons. Vu 2 chats tenus en laisse qui se regardaient, mais qui n’avaient pas l’air très chaud pour se parler davantage…

On est comme des fous sur cette route qui longe le trajet du train, les montagnes sont très très belles. Avons vu passer le train du White Pass, le Loup l’a filmé, enfin l’a raté !!!White Pass-006Avons passé le sommet à 1100 mètres et traversons une région de petits lacs d’altitude. C’est absolument magique. C’est grand, mais pas tellement impressionnant parce que les montagnes sont proches, cela nous rappelle un peu chez nous. On a un peu l’impression d’être dans nos cols alpins, C’est de toute beauté.White Pass-013White Pass-019Passons la douane à Fraser. Le douanier oublie de nous demander si nous avons des œufs ??? 😉

Mangeons des biscuits au bord de la route en buvant un bon café. C’est marrant au Québec, les gens boivent un « bon » café, chez nous c’est un « ptit » café 🙂White Pass-037 mais le vent est tellement violent que nous devons rester à l’intérieur.

Nous poursuivons vers Bennett. Une cabane est annoncée.Comme on ne la trouve pas, on demande à un type. Il nous dit qu’elle est là plus loin à 10 minutes. Bon. On y va et on pense : Il doit téléphoner à ces potes pour leur dire qu’il vient de couillonner 2 autres touristes. Non. Je suis mauvaise langue. Nous la trouvons.

White Pass-048Arrivée à Carcross. Mes yeux se ferment tout seul. J’ai besoin d’un café. Je crois que même mon café aura besoin d’un café pour rester éveillé!P1130946La ville qui se vante d’être la plus venteuse ! D’ailleurs nous y avons eu une grosse tempête. Le RV était secoué dans tous les sens. Il a plu.

Je n’a pas très bien dormi, nous avons appris sur facebook la mort d’un guide de notre section du club alpin : Stéphane Schaffter. Mort en traversant une rivière au Zanskar. Il avait organisé l’expédition au Zanskar (à laquelle nous voulions participer, mais je n’étais pas assez en forme) pour le 150ème anniversaire de la section Genevoise. Je le connaissais peu, Wladimir l’appréciait beaucoup. Nous avons été très choqués.

Magasin général : le plus ancien encore en activité.P1130890J’espérais me trouver un chapeau Davy Crockett, malheureusement il n’y aura plus ma taille…..P1130889Jolie petite ville avec sa gare, sa locomotive « Duchess » P1130904P1130906 ses cafés et boutiques colorésP1130908

P1130913Mignonne petite ville aux maisons basses plus faciles à chauffer.P1130894Petit tour dans le village au bord du lacP1130972P1130958P1130962

P1130964et arrêt à la Chilkoot bakery, café historique,P1130976pour une soupe de saumon et pomme de terre qui tient au corps. C’est vrai que à l’époque il fallait plein de force pour pour se faire le Chilkoot trail.

Pourquoi Carcross ? Parce qu’une harde de caribous traversent toujours le chenal entre Nares lake et Bennett lake, donc caribous crossing.P1130949

Un dernier coup d’œil à son pont de bois séparant Nares Lake de Bennett Lake.P1130928Un dernier bon café bu, le totem admiréP1130922et nous reprenons la 2, la Klonkike Hwy. On nous a signalé un truc à voir « Caribou Crossing ».

Mais auparavant Carcross desert : le plus petit désert du monde, nous dit la pub ! ce n’est pas un vrai désert, mais le reste d’un lac qui s’est vidé. C’est assez curieux avec du vrai sable tout fin, avec des épinettes qui poussent. Le lac devait être assez profond.P1130981

P1130985P1130986

17 – Skagway

Arrivons à l’embarcadère pour le ferry. Nous sommes dans la colonne 5. Parfait !ferry-010Le ferry arrive…ferry ferry-006Le Loup est tout cool dans la voitureferry-014Puis les choses s’accélèrent, il faudra successivement passer de la colonne 5 à la 6 puis 9. C’est tout une job de faire rentrer des voitures dans un ferry !! Le monsieur de la compagnie est très stressé, nous avons du retard. Il s’énerve, est tout rouge. Puis une fois que tout le monde est dedans et que l’on part, il nous fera un spectacle avec ses enroulages de cordes en racontant des trucs marrants.ferry-025La passerelle est relevéeferry-021Mon Loup profite du chaud soleil.ferry-029Les côtes s’éloignent…. ferry-032 ferry-041Nous approchons de Skagway. Le temps a changé, le vent souffle très très fort. Sur le pont nous devons nous arque-bouter.

Nous n’y serons jamais arrivés en voiture. En 2006 c’était par le train historique du White Pass, et cette année : en bateau,ferry-055Je vois un jeune phoque qui nage… Débarquons à SkagwaySkagway-017et demandons au Visitor Centre (beau panneau en bois flotté)Skagway 2-120où trouver un camping. Va pour un assez loin de la ville au croisement de Broadway et de la 14ème avenue ! Il est surtout occupé par des saisonniers. L’ambiance est sympa. J’aime beaucoup ce RV adapté aux chats !Skagwayle chat est làSkagway-001Il me tire la langue !Skagway-002Déambulons dans la rue principale, touristique +++Skagway 2-075_1Une bière est prise chez Olivia’s. Pour ne pas tomber raide-paf, nous avons commandés des tortillas avec une sauce rhubarbe-oignons qui va nous donner une haleine de mulet… Absolument délicieux. On voulait en prendre un chacun mais le serveur nous a conseillé de commencer par un ! Il a eu raison.Skagway-006…. puis une glace pour deux. Le Loup qui veut faire celui qui s’y connait me dit : Ouah ! Elles sont presque aussi bonnes que les « Tom & Jerry’s » ! Suis écroulée de rire. Lui sérieux comme un pape. Je lui rétorque : « ce ne serait pas plutôt « Ben &Jerry’s » ? Il admet et rit aussi.Skagway-008

Skagway 2-004Le train du White Pass passe… Train de la ruée vers l’orSkagway 2-007

Skagway 2-065La locomotive qui ouvre la voie en hiverSkagway-014Réservons un autre camping pour le lendemain plus proche du centre ville.

Visite de la ville dont le Trail CenterSkagway 2-079_1Et ce qu’il fallait absolument avoir pour se lancer dans l’aventure jusqu’à Dawson City…Skagway-010Halibut & chips pris chez Bonanza.Skagway 2-068C’est à cet endroit qu’en 2006 j’ai mangé mon premier fishs and chips ! Je ne connaissais pas auparavant. Quelle découverte…Skagway-043J’adore l’ambiance de ce restau. La musique est forte, de la musique que j’aime, que je connais par cœur. En revanche le poisson n’est pas terrible, trop sec et entouré de trop de pâte.

Le lendemain, on se fait le tour touriste et avons mangé une chowder au maïs au Red Onion Saloon. Skagway 2-125Ancienne maison de prostituées du temps de la ruée vers l’or. A 14:00 il y a visite guidée 😉 Je ris encore parce que je revois le Loup qui ne comprend rien à ce que lui dit notre charmante serveuse sur les bordels. Il ne savait pas que brothel = bordel. Elle était un peu gênée qu’il pige que dalle !!! On a pas visité, mais nous y avons passé un moment très très sympa, les girls étaient classe et cool, avons beaucoup ri.

Il fait très beau et très chaud. Nous découvrons Skagway sous le soleil et serons émerveillés par ces glaciers, ces belles dalles de granit (il faisait un temps affreux en 2006) et nous découvrirons la ruée vers l’or, puis celle des boutiques.

Visite de la Maison du Capitaine MooreSkagway 2-141_1 Skagway 2-140Samedi visite du portSkagway 2-027Skagway 2-030 Skagway 2-033Skagway 2-034Skagway 2-036et 8 phoques accourent brûlants de curiosité, suite à mon imitation de leur cri 🙂 Peut-être celui aperçu à l’arrivée en ferry 😉Skagway 2-060

Skagway 2-052Ils restent là, à côté de l’échelle à saumons. Et ils en attrapent plein et les boulottent. Restons longtemps.

Il est étonnant de voir les tenues de sortie du samedi soir. On a l’impression de s’être égarés dans les années 50, il y en a une qui a sorti son babydoll vert pâle en nylon…. une autre une robe aux dégradés de couleurs subtiles…

La ville est vide, c’est assez étonnant, les magasins ont fermé à 17:00 et les habitants doivent tous faire des BBQ.

Après avoir repris l’apéro chez Olivia’sSkagway 2-002nous y mangerons d’une salade et d’un….fish & chips. Je m’en gave. Après je n’aurai plus l’occasion en Suisse.

Les gens mangent particulièrement mal. Un type assis en face de sa femme prépare une fourchette énorme et le temps que je me tourne vers le Loup en lui disant : Tout ça va rentrer ? Il me répond : Eh ouiiii !

Ensuite nous retournons voir les phoques dans le port. La marée a beaucoup monté et l’échelle à saumons est presque entièrement sous l’eau. Les phoques attendent à l’entrée pour se régaler….Nous rencontrerons une Française de Toulouse, qui vit à Vancouver depuis 15 ans. Elle est dans l’événementiel là-bas et a une très bonne place. Leurs 2 enfants sont nés à Vancouver. Discussion sympa et intéressante.

Puis dodo.