Saleté de lave-linge

Congé pascal ! Je me lève aux aurores pour faire le ménage afin de pouvoir partir directement après le travail. Aspirateur passé, vaisselle propre, poussière ôtée, salle de bain, WC et cuisine nets ! Il ne me reste plus qu’à mettre le lave-linge en route, je viderai rapidement ce soir en venant chercher mon sac. Ça roule !

La journée passe vite. 16:30 ! Vite je me précipite à la maison et tente d’ouvrir la machine qui heureusement ne s’ouvre pas. Elle est archi pleine d’eau…. Mon linge a gogé (expression typiquement suisse) durant 8 heures. Je me remémore ce que j’ai mis dedans. Ouf rien de délicat ! Je tourne le bouton pour évacuer l’eau : rien…..

Je sens que ça va être chaud pour mon train ! Illico je téléphone au réparateur pour obtenir de l’aide à mon retour mardi. La dame très sympa me donne le rendez-vous, m’informe que c’est sûrement le filtre (je l’ai nettoyé il y a peu) et  que la plaisanterie coûtera au mieux CHF 130.-

Derechef, je me mets à démonter ce f@#@u filtre. Ça bloque. Je tire plus fort. Ça vient. L’eau aussi ! Je n’arrive pas à l’arrêter. la cuisine est inondée et le débordement vers le hall menace…

Téléphone à St-Luc : Loup ? Je viendrai plus tard ce soir !

Finalement non, j’ai pu prendre mon train à l’heure voulue et ai été récompensée par un délicieux steak tartare au Restaurant de la Poste….

5 réponses sur “Saleté de lave-linge”

    1. Valérie de haute Savoie : Je vis dangereusement ! Pour le moment je ne l’ai pas fait. Mais j’ai tout bien nettoyé et épongé…. Et je croise les doigts !

  1. Oups, ben pour avoir ton train, t’as dû travailler vitesse hypergrand V…
    Quant à Shane, ben, la pôvre…
    et pour le piratage, OUF, c’est, je crois, une peur pour chacun d’entre nous les peu pointus en face de tout ce qui se cache derrière nos machines. Contente pour toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *