Flopettes

Nous avons eu une assemblée de notre quartier samedi soir à St-Luc. L’ordre du jour était la sécurité de la route privée qui nous mène à nos chalets. Il avait neigé toute la journée et c’était très glissant. Comme nous avions rendez-vous à l’autre bout du village (à 30 minutes de chez nous), Chloro nous emmène.

P1110385

Nous nous engageons dans la descente…. et on se retrouve nez à nez avec une voiture qui monte ! Nous rebroussons chemin, on se fait un petit salut et les laissons passer.

Chloro y retourne. Sous la neige de la glace noire…. Le Loup roule très prudemment, doucement. Il faut atteindre l’épingle à cheveux, après cela ira tout seul. La route à partir de là n’est pas verglacée.

On prend le virage et…..Diable, la route est déjà verglacée !!!…. Chloro prend un peu vitesse, le Loup freine à peine, l’ABS se met en route et nous glissons, glissons, glissons d’un côté, de l’autre. J’ai oublié de vous dire que la pente à ce niveau-là est à 9% et qu’elle longe un ravin, parsemé de chalet… Je suis tétanisée. Je demande sans arrêt au Loup si il a peur ? C’est ballot, hein ? Ben oui, il a les flopettes, comme moi !

P1110396

Chloro freine un peu, on reprend notre souffle et elle repart de plus belle. La cerise sur le gâteau : au bas de cette pente il y a un parking, petit, bourré de voitures, avec un tronc d’arbre en prime.

P1110398

Il faut donc viser entre le tronc, traître sous la neige, et les voitures…..

P1110400

Enfin faut déjà s’arrêter avant le tronc, si possible….

Le tronc est passé, la première voiture est évitée. Si on veut éviter les autres, il faut se laisser aller comme un boulet de canon tout droit sur la route principale…. C’est mieux quand il y a personne dessus !

Le Loup me crie :

  • je peux y aller ?

De toute façon on ne peut pas faire autrement, alors je dis :

  • Oui !

Et je ferme les yeux !

Il n’y avait pas de voiture, pas de piétons non plus, on respire un grand coup.

Le sujet de ce soir est vraiment d’actualité :mistergreen: Nous sommes tous arrivés les uns après les autres, tout vert, heureux d’avoir échappés à l’accident !

Les photos ont donc été prises un autre jour, ensoleillé, ça change bien l’ambiance…..

Magnifique cadeau

C’était en janvier, nous ne fêtons plus mon anniversaire.  Je n’ai plus l’âge de souligner ces trucs-là ! Mais mon Loup, toujours attentionné, avait bien préparé son coup.

Sur la table du petit-déjeuner, sous ma serviette, j’ai découvert un CD avec la photo de ma Chanel et un titre : Chanel, ma montagnarde.

C’était un DVD. Nous avions filmé Chanel à St-Luc quand elle vaquait à ses occupations de chat et il avait continué à le faire en douce quand je n’étais pas là.

Il m’en a fait tout le montage, avec une très belle musique, et nous avons pu revoir, réentendre et pleurer ensemble ma Chanel d’amour….