Traversée Balcon Nord – 19.10.2014

Avons réglé le réveil sur 7h00, j’avais des boules Quiès et ai mis du temps à l’entendre. Me lève pour aller l’arrêter. Brrrr, il fait un froid de gueux : 9°! Je retourne vite dans mon « petit nuage », ma couette tellement légère et chaude que je l’appelle ainsi. Nous dormons sans chauffage. Au début parce qu’on ne sait pas le mettre, mais nous apprendrons vite ! Et ce sera la première tâche qui incombe au premier levé : Arrêter le réveil, mettre le chauffage.

Un petit déjeuner costaud est préparé, pour moi sans confiture, mais avec du fromage afin d’éviter l’hypoglycémie. Vaisselle, toilette de chat. Filons prendre notre bus, la ligne n°2, qui nous mènera au départ du téléphérique de l’Aiguille du Midi. 9h30 nous y sommes.

P1100592

Il y a miraculeusement peu de monde !

P1100591

Nous prenons la montée jusqu’au Plan de l’Aiguille et retour par le train du Montenvers, nous réservant ainsi le plaisir de faire le balcon nord. A 10h00 c’est le départ. Une jeune femme de Megève accompagne des amis venus de l’Utah. Nous sympathiserons durant le montée.

Nous voilà au Plan. Il fait 7°. Nous en avons pour 2h30 jusqu’au Montenvers. Nous allons aux Grands Mulets, nan, je rigole, (un refuge s’appelle les Grands Mulets) deux ânes sympas broutent à côté du refuge du Plan de l’Aiguille,

P1100608

le Loup fera ami-ami avec l’un d’eux.

P1100607

Passons devant un charmant  refuge, très fleuri. Nous voyons un sign post et voulons découvrir les noms de ville inscrits, mais non, c’est un poteau indiquant la hauteur de neige. Je vous laisse imaginer les hauteurs attendues !

P1100598

Nous verrons ensuite un magnifique bivouac, avec un coin pour le feu.

P1100609

Le sentier passe au pied des aiguilles de Chamonix qui sont encore dans l’ombre.

P1100595
Aiguille du Midi

Nous marchons d’un bon pas pour nous réchauffer. Je n’arrête pas de m’extasier, les arbres sont de toutes les couleurs, c’est splendide. Le paysage est minéral. Un chasseur est croisé, je serai plus bruyante ensuite pour éloigner le gibier .

L’M se rapproche : Ca aurait dû être naguère ma première ascension, mais le temps ne l’avait pas permis.

P1100610
L’M
P1100623
L’M

Le soleil se lève sur l’Aiguille, la nature est magnifique, elle sent bon.

P1100625

La vallée de l’Arve est maintenant aussi au soleil. Le temps passe vite. Quelques personnes nous dépassent. C’est marrant de voir que les femmes portent rarement un sac à dos….

Une petite montée se pointe, j’ai peur qu’elle me casse le rythme, mais non. Tout se passe bien. C’est fou de voir que beaucoup de gens ne connaissent pas les règles de savoir-vivre en montagne. D’abord on se salue, puis celui qui monte a la priorité sur celui qui descend. C’est surtout les personnes âgées et les très jeunes qui ont tendance à l’oublier….

Nous arrivons au Signal 2200 m. et casserons une petite graine, vite rejoints par des chocards !

P1100626
Chemin menant au Signal, les Drus au fond

Le Loup leur donnera du fromage dont ils raffoleront,

P1100635
Chocards

quand il passera au pain, nous nous retrouverons très vite tout seuls 🙂

La descente s’amorce maintenant sur l’Hôtel du Montenvers.

P1100627
Grand Hôtel du Montenvers

Papa aurait tellement aimé aller dormir là-haut en dortoir…. Nous devions y aller avec lui, mais n’avons pas pu le faire…. La mer de glace a encore diminué, je n’ose imaginer la hauteur des échelles supplémentaires pour se rendre sur le glacier. Elle doit être interminable….

P1100646
Mer de Glace

Il y a un monde de fou au Montenvers. Nous nous précipitons à la gare et le train de 14h00, qui partira heureusement avec du retard à 14h30, nous redescendra vers la vallée dans un joyeux brouhaha.

P1100652

Une bière est savourée derechef. Ensuite une boulangerie est activement recherchée et trouvée. J’ai envie de faire les boutiques et propose au Loup de le laisser au salon de thé les « Petits Gourmands » et de faire mon tour. Finalement nous goûtons, et il y a tellement de monde que je n’ai pas envie de flâner. Le Loup n’en revient pas, Chamonix sans lèche-vitrine, c’est comme un hélicoptère sans hélice, ça n’existe pas ! Le bus nous ramènera au camping, où cette fois nous préparerons directement nos sacs pour le lendemain.

Petit apéro au soleil,

P1100653

puis douches. Le repas ce soir se compose de rösti et œufs au plat, avec pour le dessert un petit Quatre-quart, un bon vin arrose le tout. Nous n’osons pas prendre de café, de peur de mal dormir.

Le Loup se débrouille fort bien dans notre petite cuisine  !

P1100655

Nous dévorons, puis nettoyage de la cuisine :

P1100658

Je fais la vaisselle. On se brosse les dents et ……il est encore plus tôt qu’hier ! 20h20 !!

Tant pis je file me glisser dans mon petit nuage…. Bonne nuit !

2 réponses sur “Traversée Balcon Nord – 19.10.2014”

  1. Please…pour moi, Wlad’ les oeufs : un peu plus cuits et avec sel et poivre…quant aux röstis..un peu plus croustillants et ce sera parfait ! oups je sors !!!! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *