Pipolino

Toujours chez mes amis de palier, il y a le moment merveilleux de quand j’arrive le matin. Daria et Wilfried m’accueillent derrière la porte, et puis très vite se précipitent vers la cuisine, où ils attendent l’ouverture des festivités, traduisez : la gamelle !

Daria et Wilfried-020

Ils me font penser à ces touristes dans les hôtels italiens où il faut patienter devant la porte close de la salle à manger jusqu’à l’heure dite du repas….Et là, c’est un lâcher de lions affamés ! J’avais un peu l’impression de vivre ça avec ces deux chats, quoi qu’ils n’attendaient pas vraiment que j’ouvre la barrière, ils la sautaient élégamment. (La barrière est là, en raison de la chienne, Daphné, qui adore manger, et sinon se précipiterait sur la gamelle des chats et n’en ferait qu’une bouchée).

Daria est très mince, son pelage peut tromper, mais elle est superbe et pourtant mange comme une morfale. La chance de certaines minces…

Wilfried, lui il mange aussi comme un morfale, mais tout lui profite… Donc au régime, Wilfried !

Et là les humains ont inventé un truc inhumain… Le Pipolino. Un tube avec trous, dont on choisit la taille et le nombre, qui laisse tomber négligemment des grains-grains chaque fois que le chat le fait rouler.

Daria et Wilfried-041

Des fois ça se passe tellement bien, que Wilfried avait compris que d’un quart de tour de Pipolino répétés plusieurs fois, il pouvait se rassasier rapidement sans effort.

Les trous et la taille des trous ont donc diminué….

Là où c’est devenu affreux, c’est quand la forme des grains-grains a changé et ne peuvent pas sortir. Ils devenaient dingues de ne pouvoir attraper leur manne quotidienne…Ils faisaient rouler ce truc dans tous les sens, le museau collé au trou, léchouillant la croquette qui sort à peine…

Daria et Wilfried-002

Daria et Wilfried-006

Daria et Wilfried-011

J’essaie à mon tour, sans succès !

Daria et Wilfried-012

Mon cœur de zinzin des chats n’a pas résisté. Je leur ai donné de la nourriture humide dont ils ont raffolé et maintenant…. Nous sommes amis à vie 😀

J’oublie de vous dire que je mets les croquettes sous clé. Un dimanche m’étant levée plus tard, ça ne leur avait visiblement pas convenu. Ils ont réussi à ouvrir le placard, sortir brutalement la boîte de manière à déverser les croquettes et se gaver…. Vous imaginez ma stupéfaction à la vue de ce spectacle dantesque dans la cuisine et au salon deux chats repus, limite écoeurés, avec des ventres bien gonflés….

10 réponses sur “Pipolino”

  1. Huhuhuh, tout ça me rappelle beaucup de choses 🙂 J’avais construit un « pipolino » pour Sosso, avec un rouleau en carton de papier toilette que j’avais fermé aux deux bouts. Elle avait vite compris que c’était plus rapide de me casser les pieds et de manger les devoirs de mes étudiants jusqu’à ce que je craque et lui file des croquettes dans son bol 😉

    1. Y sont trop forts ces matous 😉
      Je me rappelle que tu avais fait ça pour Sosso, à cette époque je me disais que ce serait un truc épatant pour Chanel !

  2. Quand Choupette a tendance à trop manger, je lui mets des croquettes qu’elle aime moins. Elle met alors plus de temps pour les manger et sait que je ne vais rien lui donner d’autre…

  3. Ben, j’ai pas trop regardé mes e-mails ces derniers temps alors, je viens de lire ton blog et me suis réjouis de prendre ainsi de tes nouvelles. Marrant ces 2 chats, et ta façon de décrire les évènements SUPER. Continue avec courage à nous faire vivre ces aventures avec humour.

  4. Le chat de mes parents parvenait aussi à ouvrir l’armoire, faire tomber le carton et ensuite enfiler sa patte par le trou jusqu’à en faire sortir ses adorées croquettes 😆

    1. Hihihi ! J’ai été retenue au travail et n’ai pas pu passer les voir à midi. Ils ont de nouveau fait les placards et on même cette fois « dépiauté » le Pipolino que j’ai retrouvé en 3 parties : vide 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *