C’est moi qui l’ai faite !!!

Je vais en épater plus d’une ! N’est-ce pas Béatrice ?
Dès que je mets les pieds dans une cuisine, je pose toujours la même question :
         Est-ce que je peux être d’une quelconque inutilité ?
Montrant par là mes hautes qualifications dans un tel lieu.
On finit toujours pas me déposer sur une chaise en m’imposant de ne plus en bouger, ce qui me convient fort bien !
Ceux qui me connaissent bien ont l’habitude et ne tentent aucun changement.
Nos voisins, Sandra et Geaiff, sont plus téméraires et se sont mis en tête de m’apprendre à cuisiner des choses simples, rapides et délicieuses. Ils en avaient peut-être aussi assez de notre unique  repas refait à chacun de leur passage 😉 , où de mettre Maman à contribution, quand nous avions la hardiesse de les inviter à dîner. Franchement je ne pouvais qu’approuver une telle audace.
Sandra est donc venue sonner à notre porte pour me faire participer à son atelier : pizza-maison, mousse aux framboises, un dimanche après-midi pour moi toute seule.
J’ai adoré et rapidement mis en pratique ce que j’avais appris, au grand soulagement de la famille venue passer quelques jours à St-Luc !
Et pour mon dernier week-end de vacances, j’ai entrepris de faire la tresse dominicale.
J’étais toute époulaillée dans ma cuisine à préparer ma pâte, la mettre en forme, puis au four (un demi-four avec seulement la chaleur tournante, ce qui m’a causé bien du tracas)…

Et voilà le résultat. C’est moi qui l’ai faite !!!

Petit déjeuner du dimanche matin :

Note : Hum ! Un peu étouffe-chrétiens ! C’est la faute du four ! Et pas assez de sel, c’est la faute du Chaton…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *