Ch’uis allée chez le Docteur !

Nous sommes redescendus papa et moi que mercredi. C’est pour qu’il y ait moins d’embouteillages sur la route et que je poireaute moins longtemps dans ma caisse à chat de transport.
Maman, elle était toute malade à la maison, mais ça l’a quand même pas empêché de voir que j’allais un peu moins bien. Je sentais qu’elle me surveillait sec.
Moi j’ai pensé : j’ai sûrement un rendez-vous chez la dame en blanc, sinon je serai encore au chalet.
Gagné ! Ils l’ont pris pour mardi prochain !
Mais je sais pas ce qui se passe, c’est vrai que je me sens pas au top, j’ai plus faim, je bois beaucoup mais ça suffit pas. Ca n’a pas échappé à l’œil vigilant de ma maman.
Vendredi en urgence elle m’a déposé chez la dame en blanc. Et là je suis vraiment fâchée, car elle m’a ABANDONNEE là. Je suis restée toute seule, eux ils sont partis.
Heureusement il y avait Céline, la fille d’une amie de maman, qui s’est occupée de moi. Elle est gentille Céline, elle m’a mis mes petites couvertures favorites dans une grande cage où j’ai dû rester.
Elle m’a bien cocolée, Céline, elle est gentille, elle ! J’ai eu à manger des trucs épatants : des filets de poulet !
Après les choses se sont un peu gâtées. Comme d’habitude on m’a rasé une patte pour me voler du sang. Fait des examens, puis retour dans ma cage. Dommage que Jujunette ne soit pas venue avec moi, ça m’aurait bien passé le temps…. On aurait pu se raconter des bêtises…
Après la dame en blanc elle est venue me raser l’autre patte et essayait de m’enfiler un truc : un cathéter, qu’elle disait. J’ai pas voulu. Je me suis mise à gronder en prenant un air féroce. Hi hi hi, elle a eu peur !
Alors elle m’a fait une piqûre qui m’a rendue toute chose… Je tenais plus bien sur mes pattes, j’avais les yeux qui se croisent…
Et alors ?? Zorro est arrivééé. Non pas Zorro, évidemment, mais maman. Je me suis dit : chic ! Je vais rentrer à la maison.
Pas du tout. La dame en blanc elle a expliqué que j’étais déshydratée et que j’avais une cystite ??? Maman elle était toute triste, me faisait plein de câlins. J’ai voulu la consoler, mais j’ai vomi.
Et là j’ai compris qu’on allait faire tout ce que la dame en blanc voulait, c’est-à-dire : me mettre le cathéter, me perfusionner d’eau et que j’allais passer la nuit ici. Alors là, Jujunette, elle m’a vraiment manqué.
Le lendemain ma copine Céline était de nouveau là, Yesss ! Ben vous allez pas le croire, mais je me sentais beaucoup mieux. Elle m’a donné à manger, je me suis ruée dessus. Me reconnais plus. Papa et maman sont venus plus tard me chercher, ils étaient tout content et moi j’ai fait semblant de pas l’être….

 

Mon carrosse

 

Mon « cheval »

 

Arrivée à la maison, j’ai fait la « bouche ». Non mais ! M’abandonner comme ça, même si finalement j’ai trouvé cool et en plus j’ai un gros pansement jaune sur la cathéter-patte et ça énerve Jujunette, elle est jalouse. 
Bon j’ai plus ma démarche de top-modèle comme avant, m’enquiquine ce gros truc. Ensuite, ils me l’ont ôté, j’ai léché, j’ai saigné, et vlan, ils me l’ont remis. J’ai pas capitulé, j’ai reléché, me suis bien énervée dessus et il a définitivement disparu… C’est affreux : je suis chauve des pattes !!
Malgré tout elles était bien gentilles la Docteure et Céline, elles m’ont bien soigné. J’y retourne lundi parce que je dois encore avoir des soins. A très vite…
Chanel

2 réponses sur “Ch’uis allée chez le Docteur !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *