Escapade !

Pffft ! Maman elle parle de moi déjà presqu’à l’imparfait, mais j’ai des ressources, moi, Foi de Chanelou !

Ce matin, j’ai demandé à sortir plusieurs fois, mais comme il faisait encore -8°, ils étaient pas d’accord. Alors quand le soleil s’est pointé, vers 9h00 ce fainéant, ils m’ont enfin ouvert la porte. J’ai bondi (enfin, presque), ai fichu la trouille aux oiseaux (bien fait, ils arrêtent pas de me narguer quand je suis de l’autre côté de la porte) et j’ai fait mon p’tit tour. C’est cool ! Le soleil me chauffe le dos.

Je me cache derrière un poteau du balcon et guette les imprudents qui pourraient passer à ma portée…. Font moins les malins, il n’y a plus une plume qui passe.
Oh, mais j’avais oublié ce petit chemin qui mène vers la porte d’entrée, avec son tas de bois. Chic ! Il y a toujours plein d’odeurs. Voyons qui est passé ? L’écureuil Spirou, oui ! Le renard, peut-être…. Le lièvre, oui je le sens bien ! Chatouille aussi, la voyoute ! Tonnerre, il y a des tonnes d’informations ce matin, j’ai vraiment droit au journal du week-end !
Je reviens sur mes pas. Zut ! Toujours ce fichu caillebotis qui me fait mal aux pattes !
Hé, hé, je me sens l’âme vagabonde ce matin. Je vais prendre le petit passage que papa a dégagé avec sa pelle. La neige est bien tassée, ça devrait aller…Voyons….Brrr c’est froid, mais quelle aventure ! Je m’échappe ! Je suis sur la route, tralala !
Hélas ce fut de courte durée. Papa m’a bardé au train, attrapée et ramenée dare-dare à la maison. Mon image de marque en a pris un sacré coup ! J’ai eu l’air malin avec papa en robe de chambre, les gambettes à l’air dans ses vieilles chlapettes en plastique…. M’en fiche, je recommencerai à la première occasion…

Chanel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *