Nous sommes un couple : Wladimir, dit le Loup, et Marie, dite Chaton qui adorons nous balader en montagne. Nous sommes parfois accompagnés de Jujunette, un petit mouton en peluche, la mascotte que nous prenons avec nous. Elle est là pour que j’extériorise mes peurs en montagne, pour me faire rire, pour nous éviter ne nous engueuler dans les situations difficiles.
Nous habitons un petit nid dans le val d’Anniviers : St-Luc et y vivons dans un beau chalet : Douchka, avec notre chatte : Chanel.
Le Loup a une grande expérience de la montagne, il l’a beaucoup pratiquée, soit seul, soit avec le club alpin dont il était un chef de course, soit avec Augustin son guide suisse préféré.
Nous nous sommes rencontrés lors d’un cours d’initiation à l’alpinisme donné par le club alpin de la section genevoise, dont nous faisons partie tous les deux. Il a déjà fait une quantité énorme de nos 4000 suisses, parti aussi au Népal en expéditions ou pour des treks.
Moi, le Chaton, je suis timorée, j’aime surtout marcher, faire de l’escalade sur des sites, mais j’ai une peur terrible en montagne : j’ai l’appréhension du vide. Ca s’apprivoise, oui, mais ça va pas vite.
Nous aimons nous promener par tous les temps, sommes devenus endurants et la nature nous passionne. Nous adorons surprendre des animaux sauvages, que nous admirons sans les gêner. La flore aussi nous passionne aussi, surtout dans son déplacement ! Par exemple dans notre jardin. Moche, oui, je sais !
J’oublie Chloro, notre voiture, aussi animée d’une petite âme, comme Jujunette, qui est d’une patience d’ange….
L’idée m’est venue d’écrire ces carnets pour mes parents qui ne peuvent plus marcher autant, ni venir en altitude. C’est le moyen que j’ai trouvé de  partager avec eux ma passion.